La Détox : Un Atout Minceur




Le but principal d'une détox est qu'elle vous fasse du bien sans mettre votre santé en péril. Cette cure vise à éliminer les toxines (produits chimiques, pesticides, polluants environnementaux...) et à nettoyer votre corps de tous les résidus accumulés par l'ingestion d'une alimentation abondante, sucrée, grasse ou souvent mal équilibrée.


Les organes éliminateurs de ces déchets tels que les intestins, le foie, les reins, la peau et les poumons vont alors mieux fonctionner.


La 1ère cible de la détox est de mettre vos organes "au repos", de retrouver de l'énergie et de vous inciter à prendre ou retrouver de bonnes habitudes alimentaires.


Il existe différentes sortes de détox, mais à mon avis, la monodiète qui n'autorise à manger qu'un aliment, tels le pamplemousse, l'ananas, le raisin, la pomme, est totalement déséquilibrée et réalisable sur une courte durée uniquement.


La détox liquide (jus de fruits et/ou de légumes) semble aussi difficile à suivre car elle comporte trop de restrictions alimentaires, alors que la détox solide (fruits, légumes, graines, noix, huiles) reste plus à privilégier. Toutefois, il est conseillé de ne pas dépasser 5 jours afin d’éviter la perte de masse musculaire.



Quant au Jeûne : un phénomène de mode ou est-il vraiment efficace ?


Le jeûne total (consommation exclusive d'eau, éventuellement des bouillons et des tisanes) va épuiser les réserves en glucose au bout de 24h, l'organisme va donc ensuite puiser dans les graisses. Cependant, ce phénomène va produire beaucoup d'acidité dans le sang. Beaucoup d'effets secondaires vont alors se faire ressentir : des maux de tête, des crampes, un affaiblissement général. Un suivi professionnel demeure amplement recommandé.


Le Jeûne Intermittent :


Le jeûne de 24h : on ne mange que le soir ou le matin, attention toutefois aux excès ! Il me paraît favorable pour retrouver son énergie, autoréguler son système hormonal et éliminer les inflammations. Toutefois, il est à expérimenter occasionnellement ou sur une courte durée.


Le jeûne de 16h : on prend le petit-déjeuner, on mange à midi, on goûte et on remange à 8h, ou alors le dernier repas est pris à 20h et on mange à nouveau à 12h.


Cette méthode où la stratégie est de garder les kilocalories nécessaires pour chacun, en sautant un repas et sans trop de restriction alimentaire, reste efficace pour les personnes dont le corps a une résistance à la perte de graisses après des régimes à répétitions, mais aussi lorsqu'une personne stagne. Elle est également conseillée aux personnes stressées, qui ne prennent pas le temps de manger correctement. Pour la perte de masse adipeuse, elle est selon moi plus efficace en sautant le repas du soir, mais faut-il encore qu’elle soit réalisable au niveau social et familial.


Toutefois, ma sage recommandation : "pas question de se lancer dans quoi que ce soit sans l’avis d'un professionnel de la santé".


Voir ma recette du Kéfir.