Les Fêtes de Fin d'Année



Les fêtes de fin d’année, enfin ! C’est l’occasion de se réunir en famille ou entre amis, pour partager, rire, échanger, en passant du bon temps autour d’un apéritif et de repas copieux et nombreux, si on compte la famille, la belle famille, les voisins, les cousins éloignés, les grands parents …


On oublie les discours anxiogènes et culpabilisateurs, qui ne vont pas nous gâcher ces fêtes tant attendues ! On offre des douceurs sucrées, salées ou alcoolisées, on participe à la confection des repas, et on en profite un peu, beaucoup, passionnément … !

Mais alors, quels conseils pour en jouir sans (trop) déraper ? Ne pas anéantir en moins d’une semaine les efforts ou les bonnes habitudes mises en place toute l’année ?

En bref, comment gérer vos repas de fins d'année sans culpabiliser?


Découvrez mes astuces et les conseils nutritionnels avant, pendant et après les fêtes

Comment se préparer avant et après les repas de fêtes ?

  • Pour faciliter la digestion durant la période des fêtes, mon conseil serait de manger une collation légère (protéine et légumes) lors du repas qui précède les repas des fêtes de Noël et Nouvel-An et de jeûner durant le repas qui suit.

  • Ne pas oublier de boire tout au long de la journée du thé vert, des infusions de menthe, de gingembre, de fenouil, d’artichaut… afin de mettre au repos vos organes. Ce peut être par exemple la tisane bio Feel New de la marque pukka, fait avec de l'anis biologique, des graines de fenouil, de la cardamome, de la racine de réglisse, des graines de coriandre et de la racine de curcuma, pour éliminer les toxines et faciliter la digestion.


Astuces et conseils nutritionnels pendant les fêtes


Si vous ne deviez suivre qu’un conseil, suivez celui-là !

Équilibrez vos repas avec beaucoup de légumes pour éviter un surplus d’acidité responsable de reflux gastro œsophagien.


Privilégiez la qualité à la quantité :

Utilisez des produits de base de qualité tels une dinde ou un chapon élevé en plein air et sans antibiotique, des légumes bio sans pesticides, du poisson d’élevage ou sauvage.


Pour une meilleure digestion :

Évitez la fondue et gardez-là pour une autre occasion ;-)

Savoureuse préparation mais très lourde « digestivement parlant » même si elle ne contient pas de lactose.

Oubliez les féculents (sucre) pour vous permettre de boire un peu d’alcool et de garder une place pour le dessert.

Accompagnez votre volaille ou votre viande plutôt par des légumes ou une ½ pomme farcie de noix et de fruits secs concassés (existe aussi dans sa version poire !).


Ne mélangez pas les vins et privilégiez le vin rouge (si vous l’appréciez bien sûr). Celui-ci garde le pouvoir de contenir des précieux anti oxydant tels que les polyphénols.

Quant aux vins blancs, au champagne et au rosé, ils sont plus acides et comportent en plus grande quantité des sulfites souvent responsables de troubles digestifs ou de mal de tête.

Conseils pour bien dormir après un repas copieux


La verveine odorante ou verveine citronnelle (à ne pas confondre avec la verveine officinale plus amère) agit sur la sphère digestive ; elle est recommandée lors de période de stress ou d’anxiété.


En aromathérapie, je vous conseille de prendre de l’huile essentielle de menthe poivrée - impérativement sur un support neutre - pour ses vertus reconnues de tonique digestif.


Peut-on entamer une cure pendant les fêtes ?


A une cure détox, préférez une cure de zinc.

Cet oligo-élément, souvent utilisé pour rendre votre peau plus belle, vos cheveux plus brillants ou encore vos ongles moins cassants, contribue aussi au métabolisme acido-basique normal de votre estomac.

Si vous n’avez pas encore commencé une cure de ce précieux minéral, c’est le moment d’autant qu’il est très utile également pour booster votre système immunitaire !


Au niveau nutritionnel, les aliments riches en zinc sont principalement les fruits de mer, le bœuf, les œufs, le brocoli, les champignons, les légumineuses, les fruits oléagineux…


Par ailleurs, vos organes digestifs sécrétant moins d’enzymes et de sucs digestifs après 40 ans, je vous conseille aussi de prendre en complément alimentaire des enzymes digestives avant le repas (gélule contenant des amylase, protéase, lipases, bromélaine…)


Un dernier conseil forme ?

Entre Noël et le jour de l’An, rien de mieux que de pratiquer une activité sportive. De skier, d'aller au club de fitness pour une séance « dépense des réserves en glycogène », en reprenant l’entraînement en circuit training pour allier cardio et tonification musculaire; ou peut-être par une séance d’aquabike, qui vous permet un bon drainage lymphatique (drainer les excès de liquide se trouvant dans les tissus).

N’oubliez pas qu’un manque d’activité physique ou un mauvais transport du système liquidien (lymphe) peut se traduire par une forme de cellulite ou d’œdème.

En bonus, mes idées « recette » saines et savoureuses !


Pour l’apéritif : évitez les toasts garnis, les cacahouètes, les chips…

Optez pour des dips de légumes avec une sauce aux noix de cajou, du guacamole, de la tapenade, de la purée de tomate séchées ou « plus fun » des cœurs d’artichaut au Patanegra ou de la terrine de foie gras sur figues séchées.

Pour accompagner la dinde ou le chapon :


Agrémentez votre volaille farcie de légumes de couleurs : fagots d’haricots verts, potimarron épicé gratiné aux amandes effilées, poêlée d’artichauts, sauté de champignons…)


Notre rendez-vous du mois de janvier :

« Comment se remettre en forme et s'attaquer aux kilos superflus amassés après les fêtes ? »


Ma devise : “Manger sainement tout en se faisant plaisir”